Bloodborne – Informations et images

Bloodborne, dont on ne parlait plus trop depuis son annonce à l’E3, a profité de la GamesCom 2013 pour se dévoiler un peu plus. En ouverture de la conférence Playstation, avec une vidéo contenant des phases de jeu. En séance privée, avec une présentation des développeurs à la presse spécialisée. Et sur le salon, lors de l’ouverture au public, où tout le monde pouvait y jouer. Voici les principales informations à retenir, ainsi que de belles captures d’écran du jeu.

– Création et personnalisation du personnage –

Impossible de créer son personnage dans la version démo proposée sur le salon. Les joueurs devaient choisir un personnage, parmi deux disponibles. Interrogés à ce sujet, les développeurs ne semblent pas encore avoir pris une décision définitive. Ils n’écartent pas l’idée d’un système de création de personnage. Les nombreuses armes et armures que l’on obtiendra tout au long du jeu ainsi que les statistiques, que le joueur choisira d’augmenter selon ses préférences et son style de jeu, suffiront à ce que chaque personnage créé donne l’impression d’être unique, assurent ils.
Ils promettent beaucoup de possibilités au niveau de la personnalisation.

– Mécaniques de jeu –

Lorsqu’on le voit en mouvement, le jeu ressemble toujours à un Souls. Cependant, certaines mécaniques de jeu diffèrent. Les développeurs souhaitent proposer des combats intenses, durant lesquels chaque décision, chaque mouvement est une question de vie ou de mort. Cela explique la disparition des boucliers au profit des armes à feu, qui remplaceraient la magie (selon les premières indiscrétions). Se cacher derrière son bouclier en attendant une ouverture ne sera plus une option. Des bonds rapides (latéraux, vers l’avant ou l’arrière) remplaceront les roulades pour esquiver les coups de l’ennemi, si ce dernier est ciblé par le joueur. Les armes à feu, quant à elles, permettront d’étourdir l’ennemi en vue d’un coup critique, à condition de tirer au bon moment, ou de contrôler un groupe d’ennemis. Si elles n’infligeaient pas beaucoup de dégâts dans la démo, elles offriront plus de possibilités dans le jeu final. Les développeurs parlent de différents types de munitions à acheter ou à fabriquer soi même.
Le changement le plus significatif est, selon moi, la façon dont on se soignera dans Bloodborne. Dans les précédents jeux, on utilisaient soit des objets (herbes ou pierre de soin, fioles d’estus) soit de la magie. Ici, les objets de soin n’existent plus. Et si l’utilisation de fioles de sang (remplaçant l’estus) pour regagner de la vie est possible, c’est dans les combats eux même que l’on se battra pour la récupérer, grâce au système de récupération. Cela fonctionnera de la manière suivante: à chaque coup ennemi encaissé, les dégât s’afficheront en jaune dans la barre de vie. Cette partie de la barre de vie en jaune ne se videra pas d’un coup, mais petit à petit au fil des secondes. Le joueur pourra récupérer ses points de vie en attaquant l’ennemi qui l’a blessé, rapidement après avoir encaissé le coup, avant que cette barre jaune ne disparaisse complètement. Il faudra choisir de prendre le risque, ou non, de contre attaquer immédiatement pour ne pas perdre trop de vie, au risque d’en perdre encore plus. Cela traduit bien l’idée de « combat à mort » évoquée par les développeurs, et devrait rendre les affrontements plus dynamiques.
Certains ennemis disposeront aussi de ce système de récupération et n’hésiteront pas à l’utiliser pour reprendre la vie qu’on leur aura durement arraché. Les ennemis promettent quelques surprises. Les développeurs les annoncent plus imprévisibles que jamais, avec plusieurs façons de se battre et de se comporter pour chaque type d’ennemi. Ils auront tous leur point faible. Une sorcière squelette s’écroulera au sol si le joueur lui rentre dedans avec une roulade, par exemple.

Pour finir, quelques détails en vrac:
– Amélioration des armes de retour.
– Armes transformables (une arme à une main peut devenir une arme à deux mains, par exemple).
– Conception des niveaux plus proche de Dark Souls (monde où tout est connecté).
– Points de passage toujours présents (différents des feux de camps, mais même utilité).
– Possibilité de charger l’attaque puissante et d’étourdir l’ennemi avec en cas de coup chargé dans le dos.
– Rôle du sang très important (mais peu de détails… il pourrait remplacer les âmes).
– Possibilité de se transformer en bête à cause de la malédiction.
– Pénalité liée à la mort pas encore définie.
– Zones de jeu où la mobilité sera réduite (eau jusqu’au torse, par exemple).
– Torche très utile (plus que dans Dark Souls II?), portée en main gauche (à la place d’une arme à feu, donc).

– Jeu en ligne –

Bloodborne proposera un « monde connecté » plutôt qu’un système d’invasion. Quelque chose de plus proche de Destiny, dans lequel on entre dans le monde d’autres joueurs (et inversement) sans le décider ou le savoir. La coopération primera sur la compétition, bien que le PVP fasse son retour. Dans ce mode, un groupe de joueurs chassera les joueurs transformés en bêtes.

– Captures d’écran –

PS: Plusieurs vidéos de la démo sont disponibles sur Youtube, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil. Je vous recommande personnellement celle de VaatiVidya (en anglais).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s